Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Profil d'artiste

François Barbeau

biographie

Lors de la Soirée des Masques, en février dernier, l’Académie québécoise du théâtre rendait à François Barbeau un hommage bien mérité. Depuis 1972, année où il recevait le Génie de la meilleure direction artistique pour Kamouraska de Claude Jutra, François Barbeau a reçu de nombreuses récompenses dont trois autres prix Génie et le prix du Gouverneur général en 1996. En 1984, à l’École nationale de théâtre, François Barbeau réalise sa première mise en scène avec La Conférence des oiseaux. Plusieurs autres vont suivre, dont Duo pour voix obstinées de Maryse Pelletier au Théâtre d’Aujourd’hui, Les Papiers d’Aspern de Marguerite Duras et Maison de poupée de Henrik Ibsen au Théâtre du Rideau Vert, Bonjour, là, bonjour de Michel Tremblay au Centre Stage de Toronto, Les Revenants de Henrik Ibsen au Théâtre du Nouveau-Brunswick, À propos des Williams de Pierre-Yves Lemieux, Ni vu ni connu de Terence McNally à Sainte-Adèle et Le Père Noël est une ordure à La Rallonge. C’est en 1987 que le public de la Compagnie Jean Duceppe découvre François Barbeau metteur en scène avec Des souris et des hommes de John Steinbeck. Depuis, il a signé, chez Duceppe, les mises en scène de Ce soir on danse de Richard Harris, Le long voyage vers la nuit de Eugene O’Neill, L’ennemi du peuple d’Henrik Ibsen, La Descente d’Orphée de Tennessee Williams, Échec et Mat d’Anthony Shaffer, Le Père d’August Strindberg et Évangéline Deusse d’Antonine Maillet. De 1962 jusqu’à tout récemment, François Barbeau a consacré une large partie de son temps à l’enseignement; il a été professeur à la section production de l’École nationale de théâtre pendant vingt-cinq ans, a donné une série d’ateliers en conception de costumes chez BJL pendant dix-sept ans et a enseigné la direction artistique au département de communication de l’UQAM pendant deux ans. L’immense talent de François Barbeau se manifeste depuis de nombreuses années dans le domaine de la conception de costumes pour le théâtre, le cinéma, la danse et la télévision. Il a en effet créé les costumes de 17 films dont Atlantic City de Louis Malle, Christmas Carol de Walt Disney, Kamouraska de Claude Jutra et Léolo de Jean-Claude Lauzon. Il a aussi habillé les personnages de nombreux spectacles de danse, comme La Belle et la Bête, Candide, Carmina Burana et Casse-Noisette. Au théâtre, il a conçu les costumes d’au moins 375 productions! Dernièrement, il créait les costumes du plus récent spectacle du Cirque du Soleil: Dralion.