Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
francophonie
identité canadienne
multiculturalisme
programme long

Un. Deux. Trois.

de Mani Soleymanlou
en vente
hors abonnement
3 représentations du
21 octobre au 23 octobre 2022
Texte et mise en scène Mani Soleymanlou, avec la collaboration des interprètes
Interprétation (à compléter) Olivier Arteau, Caroline Bélisle, Florence Brunet, Jean Marc Dalpé, Katrine Deniset, Ziad Ek, Marie-Ève Fontaine, Israël Gamache, Nadia Girard Eddahia, Cory Haas, France Huot, John Gislain Kibaga, Anna-Laure Koop, Jean-Christophe Leblanc, Lionel Lehouillier, Danielle Le Saux-Farmer, Meilie Ng, Dillon Orr, Anaïs Pellin, France Perras, Dominique Pétin, Chloé Petit, Eric Plamondon, Marco Poulin, Caroline Raynaud, Gabriel Robichaud, Marie-Madeleine Sarr, Emmanuel Schwartz, Mani Soleymanlou, Manon St-Jules, Ines Talbi, Elkahna Talbi, Chloé Thériault, Xavier Yuvens, Jean-Charles Weka et Anais West
Une production Orange noyée
4h incluant 2 entractes
Théâtre Jean-Duceppe

Véritable spectacle-événement, Un. Deux. Trois., c’est d’abord Mani Soleymanlou ; c’est ensuite Mani et Manu ; c’est finalement 40 interprètes, qui mettent en scène leurs expériences, leurs idées et leurs aspirations. Né·e·s ici ou ailleurs, autochtones ou métis·se·s, mais tou·te·s francophones, iels sont venu·e·s des quatre coins du Canada pour poser cette question : qu’est-ce qui, collectivement, nous définit, nous divise et nous réunit? 

Sans discours ni pancartes, sans rhétorique ni phrases creuses, Un. Deux. Trois  revisite notre héritage et ose soulever des questions d’identité, tout en étant résolument festif. Insensé, ambitieux, ce spectacle inclassable part à la rencontre des publics de Vancouver à Moncton, en passant par Ottawa, Québec, Toronto, Winnipeg, Caraquet et Sudbury, et s’arrête à Montréal pour quelques soirs seulement.

Un est né, il y a dix ans, d’une question que s’est posée Mani Soleymanlou, acteur, dramaturge et metteur en scène québécois. Né à Téhéran, ce dernier a vécu à Paris avant de débarquer à Toronto, à Ottawa puis, finalement, à Montréal. Alors que son pays natal se soulevait et que, par centaines de milliers, de jeunes Iranien·ne·s revendiquaient dans les rues de Téhéran leur droit d’exister, Mani s’est demandé : que reste-t-il d’iranien en moi ? 

Deux est né il y a 8 ans d’une rencontre. Alors qu’il joue Un — plus de 150 fois sur 3 continents —, Mani réalise que le questionnement si intime qui est au cœur même de la pièce trouve écho chez « l’Autre ». Cet autre sera Emmanuel Schwartz. 

Trois est né d’une folie. Et si la quarantaine de chaises vides de la scénographie d’Un et de Deux ne l’étaient plus ? Et si la parole de Mani et celle d’Emmanuel se mêlaient à une symphonie francophone ou (pourquoi pas ?) à une cacophonie de voix pour nous permettre de nous questionner sur ce qui, autour de cette langue, nous éloigne et nous rallie?

Mentions

Un. Deux. Trois.est une création d’Orange Noyée en partenariat avec le Théâtre français du Centre national des Arts, le Théâtre du Nouvel-Ontario, le Théâtre français de Toronto, Duceppe, Le Théâtre du Trident, Le Théâtre l’Escaouette, le Théâtre populaire d’Acadie, le Théâtre la Seizième, le Théâtre Cercle Molière.

Un. Deux. Trois. est soutenu par le Fonds national de création du CNA, la Fondation du CNA, la Fondation Cole, le Conseil des arts et lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal.

Trois été créé à Montréal en 2014 par Orange Noyée en coproduction avec le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui et le Festival TransAmériques.