Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
intelligence artificielle
expérience collective
démarche documentaire

Une vie intelligente

de Posthumains
en vente
26 représentations du
26 février au 29 mars 2025
Billets en vente maintenant avec la carte Duceppe.
Texte et co-mise en scène Dominique Leclerc
Scénographie et co-mise en scène Patrice Charbonneau-Brunelle
Interprétation Thomas-Emmaüs Adetou, Catherine Mathys, Félix Monette-Dubeau, Marcel Pomerlo, Natalie Tannous, Amaryllis Tremblay
Une création de Posthumains
Une production Duceppe
Avec la collaboration de l’Université de Montréal
Théâtre Jean-Duceppe

Qu’est-ce que l’intelligence? Celle des humains et celle qu’on dit artificielle? À ce stade-ci de notre évolution, alors que notre espèce semble tout mettre en œuvre pour provoquer sa propre extinction, pouvons-nous clamer haut et fort que nous sommes intelligent·es? En mars 2023, des centaines de chercheur·euses et d’expert·es du monde des nouvelles technologies ont réclamé un moratoire sur le développement des systèmes d’intelligence artificielle les plus puissants. Ce temps d’arrêt n’a jamais eu lieu. Depuis, dans l’espace public, les débats fusent: pendant que les plus pessimistes dénoncent une perte de contrôle imminente, les plus optimistes clament que l’IA sera un jour en mesure de régler la majorité des problèmes auxquels l’humanité est confrontée. Or, si nous avons l’habitude de définir notre espèce par son caractère intelligent, que restera-t-il de notre identité lorsqu’une autre entité – que nous avons créée – prendra notre place au sommet de la pyramide?

Après avoir sondé la fragilité du corps humain à l’ère des biotechnologies dans i/O (2021), le duo Posthumains répond aujourd’hui à l’urgence de nous rassembler autour de ces questions vertigineuses pour en embrasser l’importance, la complexité et la richesse. Pour créer Une vie intelligente, Dominique Leclerc (autrice et co-metteuse en scène) et Patrice Charbonneau-Brunelle (co-metteur en scène et scénographe) se sont entouré·es d’une équipe de scientifiques, de penseur·euses et des prospectivistes pour planter le décor d’une expérience collective inédite, à mille lieues de la conférence alarmiste, au carrefour de la réalité et de la fiction, de la technologie et de la philosophie. Ce spectacle atypique, produit avec la collaboration de l’Université de Montréal et des artisan·es de la Déclaration de Montréal IA responsable, célèbre ce qui nous unit lorsqu’on «reboote» la machine.

«En pleine effervescence, la démocratisation de l'IA, à laquelle notre société n'a pas été préparée, bouscule, enthousiasme, polarise. Ce spectacle nous offre un espace de rassemblement pour attaquer, ensemble, des questions urgentes et brûlantes d'actualité. Comment, en tant qu'artistes, pouvons-nous activer la discussion avec nos outils, nos ressources, nos manières de voir le monde, de l'imaginer, de le penser? Comment rendre ces nouvelles questions concrètes et tangibles? La rencontre physique permise par le théâtre peut-elle permettre une projection collective dans un futur où tout n'est pas joué à l'avance?» – Patrice Charbonneau-Brunelle et Dominique Leclerc