Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Rose et la machine

Programme

Du 17 novembre au 18 décembre 2021 au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts, Duceppe présente Rose et la machine de Maude Laurendeau, une création et production de Porte Parole.

David Laurin et Jean-Simon Traversy

Mot des codirecteurs artistiques

Le théâtre documentaire est puissant. Grâce au travail nécessaire de la compagnie Porte Parole, qui est devenue une référence dans notre milieu, cette forme relativement nouvelle nous interpelle de plus en plus.

Tout le monde peut s’identifier à la quête de Christine (J’aime Hydro), à celle de François (Tout inclus) et maintenant à celle de Maude (Rose et la machine). Il et elles questionnent certains biais de notre société et poussent la réflexion à un autre niveau.

Le théâtre documentaire ne prend pas de détours. Il élimine les codes poussiéreux souvent associés à notre médium. On passe d’un·e intervenant·e à l’autre en un éclair. Les artistes sur scène n’ont pas à fabriquer leur émotion. Ils font progresser leur enquête et nous font réagir en nous livrant des faits.

C’est ce qui nous charme dans cette forme de théâtre. Et c’est ce qui nous a incités à collaborer avec Porte Parole dans le cadre de ce cycle documentaire.

La création de Rose et la machine conservera une place particulière dans nos cœurs. Nous avons eu la chance d’assister à la naissance de ce projet et de voir Maude évoluer au cours de son processus dans la machine. Son parcours de combattante visant à trouver des services pour sa fille est courageux, digne et lumineux. Mais c’est véritablement son urgence de changer les perceptions liées au trouble du spectre de l’autisme (TSA) qui nous touche le plus.

Merci d’être là, et au plaisir d’en discuter avec vous,


David Laurin et Jean-Simon Traversy

Codirecteurs artistiques de Duceppe

Maude Laurendeau

Mot de l'autrice

Cher public,

Je ne m’attarderai pas ici sur les raisons qui m’ont amenée à écrire Rose et la machine, ni sur mon processus d’écriture. Comme il s’agit d’une pièce de théâtre documentaire exposant de façon très intime mon parcours de maman et d’autrice, vous trouverez toutes ces explications à travers les mots que vous entendrez sur scène.

Permettez-moi plutôt d'utiliser cet espace pour remercier tous les humains qui ont rendu possible ce projet qui me tient tant à cœur. C’est important pour moi de vous en faire part.

Merci d’abord à toutes les personnes interviewées dans le cadre de cette aventure. Si j’ai envie de faire entendre ce texte, c’est grandement parce qu’il est fait de vos mots, de vos histoires. Merci de m’en avoir fait don.

Merci Annabel Soutar de m’avoir tendu la main (et une enregistreuse) à un moment où plus rien n’avait de sens. Merci d’éclairer si brillamment mon chemin dramaturgique depuis maintenant quatre ans.

Merci à Julie Le Breton, Édith Patenaude et Caroline Boucher-Boudreau de porter si solidement ce projet avec moi, d’y croire et de me donner confiance.

Merci à toute l’équipe de création de Rose et la machine pour votre travail de feu! Merci de faire résonner mon texte, de lui donner de l’amplitude, d’y ajouter votre sensibilité, vos nuances, vos couleurs.

Merci à l’équipe de Porte Parole de tout mettre en œuvre pour que des cris du cœur soient entendus; merci de donner vie à nos projets et de si bien les défendre.

Merci à l’équipe de Duceppe de m’offrir une si grandiose tribune. Merci pour votre ouverture et pour l’immense respect dont vous faites preuve à l’égard des artistes qui foulent vos planches, vos coulisses et vos salles de répétition.

Merci Raphaël Roussel, Delphine Bienvenu et Fred Lavallée, mes premier·ère·s auditeur·trice·s, pour votre écoute, vos conseils et vos grands cœurs.

Merci à ma famille, ma belle-famille, mes précieux·ses ami·e·s pour vos bons mots et vos encouragements, mais surtout merci de former cette puissante communauté autour de Rose et de prendre soin de son bonheur.

Merci à toutes les éducatrices de la petite enfance, les psychoéducatrices, les intervenantes, les travailleuses sociales, les orthophonistes, les ergothérapeutes, les éducatrices de service de garde, les techniciennes en éducation spécialisée, les orthopédagogues et les enseignantes qui ont accompagné Rose ou qui l’accompagnent toujours. Merci de voir bien au-delà des diagnostics, de chercher sans relâche les clés qui mènent à l’épanouissement des petits humains qui se trouvent devant vous, merci d’inventer les outils et les ressources qu’il vous manque. Vous tricotez de la belle humanité!

Merci Rose, Estelle et Den, ma douce tribu, de toujours me ramener à l’essentiel. Vous êtes ma maison. Merci de me permettre d’aller au bout de ce projet-là. C’est pour vous que je le fais.

Et bien sûr merci à vous, indispensable public, sans qui rien de tout ça n’a de raison d’être. Dans ce monde où tout va si vite, merci de prendre le temps de venir vous poser et réfléchir avec moi, avec nous.

Merci d’être là.

J’ai très hâte de vous rencontrer.


Maude Laurendeau

Biographie de Maude Laurendeau


Diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 2004, la comédienne Maude Laurendeau se lance en 2020 dans une première expérience d’écriture dramaturgique avec Rose et la machine, un récit documentaire que Duceppe présente avec joie cette saison et où l’autrice raconte son parcours semé d’embûches après le diagnostic d’autisme de sa fille.

Avec ce récit autobiographique, Maude Laurendeau renoue avec la renommée compagnie de théâtre documentaire Porte Parole et sa directrice artistique Annabel Soutar qui lui confiait en 2008 l’un des rôles principaux dans Sexy béton. Un rôle qu’elle a tenu jusqu’en 2011 sur les planches de nombreuses salles des quatre coins de la province, Sexy béton — épique trilogie sur l’effondrement du viaduc de la Concorde à Laval — faisant l’objet de la première tournée de Porte Parole au Québec.

Au théâtre, on a aussi applaudi Maude Laurendeau notamment dans Théâtre extrême de Jean-Guy Legault (2008-2010 ainsi que dans L’oratorio de Noël de Michel Tremblay mise en scène par Serge Denoncourt et présentée chez Duceppe en 2012.

Bien connue du petit écran, en particulier pour son interprétation de Victoria Maillard dans la populaire série Yamaska(2009-2015) et celle d’Anaïs Manning dans la grande fresque historique Nos étés II à IV (2006-2008), elle fut de la distribution de nombreuses autres téléséries parmi lesquelles Grande Ourse II (2005), Minuit le soir (2007), Pure Laine (2007) et, plus récemment, District 31 et Vertige.

Au cinéma, elle brille dans trois films sous la direction de Luc Picard. Elle était ainsi de la distribution des Rois mongols (2016), incarnait la belle Lurette Riopel dans Babine (2008) et retrouvait ce merveilleux personnage dans Ésimésac (2012), ces deux derniers longs-métrages étant inspirés de l’univers fantastique du conteur Fred Pellerin.

Édith Patenaude par Éva-Maude TC
Édith Patenaude

Mot de la metteuse en scène

La mise en scène d’une pièce de théâtre documentaire exige autre chose de soi que le processus connu. Le cœur du projet bat à tout rompre chez la personne qui a fait enquête, encore davantage quand cette recherche s’inscrit à travers et autour de sa vie. Prendre soin du spectacle prend alors un tout autre sens.

Il faut faciliter, accompagner, rendre visible. J’ai voulu dégager ce que je pouvais des épaules de Maude, lui offrir un univers dans lequel elle saurait naviguer, qui serait sensible et la soutiendrait, auquel elle pourrait s’accrocher le temps de vous parler. Parce que ce qui compte par-dessus tout est le contact entre Maude et vous. Qu’entre vous, un canal d’écoute se crée, solide et honnête. Ce que Maude a à raconter prend naissance dans son expérience personnelle de mère, mais ses ramifications nous englobent. Nous vivons dans le même monde, nous sommes prisonnier·ère·s des mêmes systèmes nés de bonnes intentions, ces machines qui ont perdu leur âme à force de chercher la performance plutôt que la dimension humaine.

Maude a le courage de se raconter, de témoigner de sa traversée de ces systèmes, mais aussi de son propre rapport à l’autisme de sa fille. Les combats sont multiples et ne sont pas terminés. Nous, la majorité, serions resté·e·s chez nous à aimer notre famille, incapables de rien d’autre, écrasé·e·s par le poids de ces chemins de croix, de ces maisons des fous. Maude, elle, a trouvé l’énergie, malgré les exigences quotidiennes, malgré les transformations constantes, de marcher vers nous. D’écrire, de porter, d’être là, ce soir, pour nous. J’applaudis sa force et espère qu’elle fera des petits. J’espère que le récit généreux de Maude sera pour nous une des bougies d’allumage dont un peuple a besoin pour se regarder avec franchise, se reconnaître et évoluer.

Édith Patenaude

Biographie d'Édith Patenaude

Finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2006, Édith Patenaude s’est aussitôt lancée dans la création. Avec Les Écornifleuses, dont elle assure la direction artistique pendant dix ans, elle développe un territoire de création libre. Au sein de cette compagnie de Québec, elle écrit notamment Barbe Bleue et la maison dans la forêt s’est allumée, Le monde sera meilleur et, avec Jocelyn Pelletier, Disparaître ici. Elle signe la mise en scène de leur troisième production, L’absence de guerre. Créé au Théâtre Premier Acte et repris au Trident et à la Licorne, le spectacle lui vaut le Prix de la mise en scène des Arts et de la Culture de Québec.

Édith Patenaude reçoit en 2016 le Prix de la critique de l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) section Québec pour sa mise en scène de 1984, l’adaptation du roman culte présentée au Théâtre du Trident et au Théâtre Denise-Pelletier. L’AQCT la récompense l’année suivante d’une nomination pour son travail de direction sur Far Away et la couronne du prix de la meilleure mise en scène à Montréal pour Mes enfants n’ont pas peur du noir. Édith Patenaude collabore de plus à la création du iShow et de Straight Jacket Winter, codirige Post Humains, monte Invisibles et adapte le démesuré Titus, d’après Shakespeare, dont elle signe la mise en scène, spectacle présenté au LANTISS et au Théâtre Prospero, en 2017 et 2018.

Également comédienne (Vertiges, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Inès Pérée et Inat Tendu, Selfie,Tout ce qui tombe, Scalpés), elle assure la direction artistique du Jamais Lu Québec de 2012 à 2015 et est artiste associée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui depuis janvier 2019.

Créatrice audacieuse et prolifique, elle dirige en 2020 les nouvelles créations de Dany Boudreault (Corps célestes, au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) et de Steve Gagnon (Les étés souterrains, un monologue livré par Guylaine Tremblay, à La Licorne). À l'automne 2021, la metteuse en scène monte le classique d’Arthur Miller Les sorcières de Salem au Théâtre Denise-Pelletier.

Édith Patenaude signait en 2018 une première mise en scène chez Duceppe, celle d’Oslo de J.T. Rogers. Elle y dirigera également le spectacle Pétrole de François Archambault au printemps 2022.

Annabel Soutar

Mot de la dramaturge

Il y a trois ans maintenant, Maude Laurendeau est entrée dans mon bureau animée d’un profond sentiment d'urgence. Elle m'a lu des extraits de documents qu'elle avait recueillis dans les mois suivant le diagnostic d'autisme de sa fille. J'ai réalisé à ce moment-là que Maude essayait d'imposer un ordre à une expérience réelle et extrêmement chaotique. Elle s'était tournée vers le théâtre documentaire comme un moyen d'orienter sa réalité.

Le sentiment d’urgence de Maude m'a parlé ce jour-là parce que, moi aussi, il m’arrive souvent ces jours-ci d’être désorientée par la réalité. Sa description de Rose a aussi résonné dans mon esprit. Bien que je sois neurotypique, il m'arrive de ne pas être en mesure de discerner les messages importants dans la masse d’informations que je reçois chaque jour. Ils se perdent dans un bruit ambiant excessif. Et parfois, j'ai envie de m'enfuir loin, très loin, toute seule, pour échapper à la pression des normes de la société.

Je salue Maude pour son courage de raconter sur scène une histoire si personnelle, et je remercie les artistes et l'équipe de production qui ont réuni leurs talents et leurs sensibilités pour accompagner Maude dans son processus de création.

Rose et la machine est la deuxième des trois pièces documentaires que Porte Parole coprésente avec Duceppe cette saison. J'espère qu'elle vous touchera et que vous y entendrez le même appel pressant et chaleureux qui traverse toutes nos productions: un appel à vous joindre à nous dans une conversation sur notre monde à la fois dur et merveilleux. Quelle que soit votre réalité, sachez que vous n'êtes pas seul·e.


Annabel Soutar
Directrice artistique de Porte Parole

Biographie d'Annabel Soutar

Annabel Soutar est la directrice artistique et la cofondatrice en 2000 de la compagnie de théâtre Porte Parole, qui a contribué à faire connaître le théâtre documentaire au public québécois. Ses pièces et collaborations dramaturgiques incluent : Novembre, 2000 Questions, Santé, Import/Export, Montréal la blanche, Seeds/Grains, Sexy béton, The Watershed/Le partage des eaux, Fredy, J’aime Hydro, The Assembly, L’Assemblée et Tout inclus. En 2015, après le succès de ses opus engagés, Annabel Soutar a été nommée l’une des artistes canadiennes de l’année par le Globe & Mail.

En savoir plus sur Porte Parole

Porte Parole crée et produit des pièces de théâtre documentaire qui traitent de la réalité contemporaine canadienne, des pièces qui invitent un large public à une réflexion critique à propos d’enjeux sociaux actuels.

Porte Parole souhaite faire du théâtre un espace public innovateur voué au dialogue démocratique, lequel entend promouvoir la curiosité, la créativité et le sens critique, tout en favorisant un contact direct entre les citoyen·ne·s.

Biographies des comédiennes

Maude Laurendeau


Diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 2004, la comédienne Maude Laurendeau se lance en 2020 dans une première expérience d’écriture dramaturgique avec Rose et la machine, un récit documentaire que Duceppe présente avec joie cette saison et où l’autrice raconte son parcours semé d’embûches après le diagnostic d’autisme de sa fille.

Avec ce récit autobiographique, Maude Laurendeau renoue avec la renommée compagnie de théâtre documentaire Porte Parole et sa directrice artistique Annabel Soutar qui lui confiait en 2008 l’un des rôles principaux dans Sexy béton. Un rôle qu’elle a tenu jusqu’en 2011 sur les planches de nombreuses salles des quatre coins de la province, Sexy béton — épique trilogie sur l’effondrement du viaduc de la Concorde à Laval — faisant l’objet de la première tournée de Porte Parole au Québec.

Au théâtre, on a aussi applaudi Maude Laurendeau notamment dans Théâtre extrême de Jean-Guy Legault (2008-2010 ainsi que dans L’oratorio de Noël de Michel Tremblay mise en scène par Serge Denoncourt et présentée chez Duceppe en 2012.

Bien connue du petit écran, en particulier pour son interprétation de Victoria Maillard dans la populaire série Yamaska(2009-2015) et celle d’Anaïs Manning dans la grande fresque historique Nos étés II à IV (2006-2008), elle fut de la distribution de nombreuses autres téléséries parmi lesquelles Grande Ourse II (2005), Minuit le soir (2007), Pure Laine (2007) et, plus récemment, District 31 et Vertige.

Au cinéma, elle brille dans trois films sous la direction de Luc Picard. Elle était ainsi de la distribution des Rois mongols (2016), incarnait la belle Lurette Riopel dans Babine (2008) et retrouvait ce merveilleux personnage dans Ésimésac (2012), ces deux derniers longs-métrages étant inspirés de l’univers fantastique du conteur Fred Pellerin.

Julie Le Breton


Depuis plusieurs années, la comédienne Julie Le Breton foule les planches des plus grands théâtres en plus de camper d’importants personnages au cinéma et à la télévision.

Elle a brillé au théâtre, entre autres dans Huis clos, La fureur de ce que je pense, Marie Tudor et Les trois mousquetaires. En 2017, elle faisait partie de la distribution de Huit, pièce mise en scène par Mani Soleymanlou, à la Place des Arts, et de Vol au-dessus d’un nid de coucou au Théâtre du Rideau Vert. Elle joue également la protagoniste dans La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé au TNM en 2019 et prend part à la pièce Corps célestes au Théâtre d’aujourd’hui en 2020. Chez Duceppe, les spectateur·trice·s ont pu admirer son talent en 2014 dans la pièce Les liaisons dangereuses.

Au petit écran, nous avons pu la voir dans Minuit le soir, Hommes en quarantaine, Ciao Bella, Rumeurs, Watatatow, François en série, Nos étés, Mauvais karma et Les hauts et les bas de Sophie Paquin. Elle interprète Julie dans Les beaux malaisesrôle pour lequel elle a gagné plusieurs prix, ainsi que Délima dans la nouvelle mouture de Les pays d’en hautEn 2017, elle faisait partie de la télésérie Plan B, du réalisateur Jean-François Asselin, et personnifie Jacinthe Taillon dans la télésérie Victor Lessard. En 2019, elle tient le rôle principal de la série Épidémie à TVA et fait partie de la distribution du Bye Bye 2019. En 2020, elle est de retour dans Les beaux malaises 2.0.

Au grand écran, elle a joué dans une vingtaine de courts et longs-métrages. Son interprétation de Lucille Richard dans Maurice Richard lui a valu une nomination au Gala Québec Cinéma et le prix Génie dans la catégorie interprétation féminine pour un premier rôle. Nous l’avons aussi vue dans Cadavres du réalisateur Érik Canuel, Une vie qui commence de Michel Monty, Starbuck de Ken Scott, Le Bonheur des autres de Jean-Philippe Pearson et Paul à Québec de François Bouvier. En 2017, Julie était de la distribution du film De père en flic 2 et Quand l’amour se creuse un trou. Plus récemment, elle fait partie de la distribution des films Tu te souviendras de moi d’Éric Tessier et Au revoir le bonheur de Ken Scott.

ROSE ET LA MACHINE
Durée approximative: 1h55 sans entracte  


Texte
MAUDE LAURENDEAU 


Mise en scène
ÉDITH PATENAUDE


Dramaturgie
ANNABEL SOUTAR


Une création et production
PORTE PAROLE


Interprétation
MAUDE LAURENDEAU
JULIE LE BRETON


Assistance à la mise en scène et régie
CAROLINE BOUCHER-BOUDREAU


Décor
PATRICE CHARBONNEAU-BRUNELLE


Assistance au décor
MARGOT LACOSTE


Costumes
ESTELLE CHARRON


Éclairages
JULIE BASSE


Maquillages
AMÉLIE BRUNEAU-LONGPRÉ


Musique originale et environnement sonore
FRÉDÉRIC AUGER


Construction du décor
ATELIER OVATION


Réalisation des accessoires
LA CAVERNE D'ALIBABLAIS


Documentation vidéo

JÉRÉMIE DUFOUR


-----


ÉQUIPE PORTE PAROLE


Cofondatrice et directrice artistique

ANNABEL SOUTAR

Directrice générale
AMANDINE GAUTHIER

Cofondateur et associé artistique
ALEX IVANOVICI

Productrice
LINE NOËL

Directeur technique
NORMAND VINCENT

Directeur du développement
MAXIME BERTRAND

Responsable des communications et du marketing
MIRA CLICHE

Coordonnatrice administrative et responsable du développement des publics
SOPHIE MORISSET

Consultant
JOËL RICHARD


-----


Porte Parole tient à remercier personnellement tous

ceux et celles qui ont accordé des entrevues à Maude Laurendeau dans le

cadre des recherches qui ont mené à la création de Rose et la machine. Leur générosité et leur ouverture ont alimenté nos réflexions et permis la création de cette pièce. 


Porte Parole remercie également:
LE CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL
LE CONSEIL DES ARTS ET DES LETTRES DU QUÉBEC
LE CONSEIL DES ARTS DU CANADA

L’ÉQUIPE DU THÉÂTRE DUCEPPE
L'ÉQUIPE DU THÉÂTRE ESPACE GO
LE THÉÂTRE DE LA VILLE
LES PRODUCTIONS SPECTRUM

CLAIRE LÉGER
et la FONDATION DE LA FAMILLE LÉGER
ANDREW MOLSON
JASMINE CATUDAL
JÉRÉMIE DUFOUR
MAËLLE ADENOT

Les membres du conseil d’administration de Porte Parole:
MATTHIEU SAUVÉ
FRANÇOIS PRÉNOVOST
FRANÇOIS LEMOINE
LILI DE GRANPRÉ
ANNE EMANUELI
MATHIEU JOHNSON
VYARA NDEJURU
MARY-DAILEY DESMARAIS
FORTUNAT NADIMA

Les membres du comité externe du financement privé:
JUDY MARTIN
LESLIE RAENDEN
DELIA CRISTEA
ALEXANDRA BONNEFOY

Ainsi que l’ensemble de ses donateur·trice·s sans qui nous ne pourrions poursuivre nos activités.

ÉQUIPE TECHNIQUE

Les services techniques sont assumés par

Chef machiniste
JEAN-PIERRE DEGUIRE

Chef sonorisateur
DAVE LAPIERRE

Chef éclairagiste
SYLVAIN RATELLE


-----

ÉQUIPE DUCEPPE

Codirecteurs artistiques
DAVID LAURIN et JEAN-SIMON TRAVERSY

Directrice générale
AMÉLIE DUCEPPE

Directrice administrative
CHANTAL LABRECQUE

Directeur de production
HAROLD BERGERON

Directrice des communications et du marketing
MARIE-CLAUDE HAMEL

Directeurs techniques
ÉRIC LOCAS
CLAUDIO BUONO

Gestionnaire des ventes et du service à la clientèle
JULIE VIGNEAULT

Conseillère principale, développement philanthro- pique et relation avec les partenaires
VÉRONIQUE MÉNARD

Chargée de projets - communications
MAGALI DORÉ

Coordonatrice de production
JOSIANNE MONETTE

Adjointe au financement privé
MATHILDE CADOUR

Adjointe au financement privé (congé de maternité)
ROMY-LÉA FAUSTIN

Adjoint aux ventes 
JOËL FULLUM GRENIER

Comptabilité
JOSÉE PRAIRIE
MORGANE MORU

Préposées aux abonnements
LORIE GANLEY
CHARLOTTE RAOUTENFELD
MARIE-JOSÉE RIOUX

Consultation – financement privé
ÉPISODE

Photo de l’affiche
MAXYME G. DELISLE

Relations de presse
RUGICOMM

Graphisme
GABRIEL ALDAMA

Rédaction
ISABELLE DESAULNIERS


-----

C.A. DE DUCEPPE

Président
ERIC LAROCHELLE


Administrateurs et administratrices
SERGE BEAUCHEMIN
PAUL BÉLAND
DENIS BERNARD
SARAH-ÉMILIE BOUCHARD
LYNDZ DANTISTE
AMÉLIE DUCEPPE
BENOÎT DUROCHER
CHANTAL LABRECQUE
MYRIANE LE FRANÇOIS
MARC GOLD
FÉLICIE HASSIKA
DAVID LAURIN
JULIE LAVOIE
DANIELLE LÉPINE
CARLO MASSICOLLI
AUDREY MURRAY
MARIE-CLAUDE RIVET
LÉNIE TESSIER-BEAULIEU


Membre honoraire
BÉATRICE PICARD


C.A. DE LA FONDATION DUCEPPE


Président
GILLES DUCEPPE


Administrateurs et administratrices
SERGE BEAUCHEMIN
PAUL BÉLAND
STÉPHANE BÉRUBÉ
DIANE DE COURCY
ERIC LAROCHELLE
JULIE LAVOIE
CARLO MASSICOLLI
ROCK MOISAN


Membre honoraire
RAYMOND PAQUIN


-----


Les représentations de Rose et la machine sont rendues possible grâce au Plan de relance économique du milieu culturel du gouvernement du Québec.


Duceppe est membre de Théâtres associés (T.A.I.)


Les personnes malentendantes peuvent apporter leur baladeur et le régler sur la fréquence Place des Arts 107,9 FM.

Duceppe est subventionnée par:

Merci aux partenaires de Relance

Banque Nationale / Lowe’s Canada

Merci aux partenaires de Duceppe

Desjardins - Caisse du Complexe Desjardins / Hydro-Québec / Les producteurs de lait du Québec / La Presse / Power Corporation du Canada / TD

REMERCIEMENT SPÉCIAL | Fondation Cole / Fondation Molson

UN GRAND MERCI À NOS DONATEURS ET DONATRICES POUR LEUR GÉNÉREUX SOUTIEN 

CERCLE DES MÉCÈNES | Banque Nationale / Larochelle Groupe Conseil inc. / Lowe’s Canada / Power Corporation du Canada / Québecor Média inc. / RBC Foundation

CERCLE DES MÉCÈNES | Banque Nationale / Larochelle Groupe Conseil inc. / Lowe’s Canada / Power Corporation du Canada / Québecor Média inc. / RBC Foundation

CERCLE DU FONDATEUR | Carole Briard / Amélie Duceppe / Fasken / L’honorable Michael M. Fortier, cp

CERCLE MICHEL DUMONT | Bell Canada / CGI / Conam Charitable Foundation / Concession A25 / Fondation de la famille Alvin Segal / François Leclair / Groupe Leclair / SB Gesco

TÊTE D’AFFICHE | Anges Québec Capital / Paul Béland / Germain Benoit / Stéphane Bérubé / BMO Banque de Montréal / Marlynn Brisebois / Caisse de dépôt et placement du Québec / Distribution HMH inc. / Marc Gold / Eric Gosselin / IBM Canada / Kruger Inc. / Julie Lavoie / Myriane Le François / Le vieux jardinier inc. / Lenovo Canada Inc. / Julie Loranger / Marché de la Gare de Sainte-Adèle / Carlo Massicolli / Rinoval inc. / Francois Schubert / Société des Alcools du Québec / TELUS

PREMIER RÔLE | Pierre Bruneau / Diane De Courcy / Delarosebil Chaput CPA SENCRL / Claude Duceppe / Gilles Duceppe / Louise Fortier / Monique Jérôme-Forget / Clément Leclerc / Réjean Parent / The Benevity Impact Fund / Annie Tougas

ÉTOILE MONTANTE | Alexis Brunelle-Duceppe / Coop Édouard Montpetit / Élaine Des Lauriers / Louise Deschâtelets / Yves Bob Dufour / Ekiness Groupe Conseil / Normande Guimond / Industrielle Alliance / Louis Lacoursière / Jean-Marc Léger / Danielle Lépine / Lussier Dale Parizeau / Karel Mayrand à la mémoire de Burt Gilman / Raymond Paquin / Jacinthe Péloquin / Emmanuelle Poupart / Salesforce /Claude-Marie Sauvé / Teralys Capital / TESLA RP / Louise Théoret / Trivium avocats inc.

En date du 30 juin 2021

Liste complète des donateurs et donatrices

BIENTÔT À L'AFFICHE