Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Traducteur, Salle de nouvelles

David Laurin

David Laurin, co-directeur artistique chez Duceppe par Maxyme G. Delisle
© Maxyme G. Delisle

biographie

Diplômé de l’École de théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2005, David Laurin est comédien et traducteur. Depuis avril 2017, il est codirecteur artistique chez Duceppe, aux côtés de Jean-Simon Traversy.

David Laurin a traduit plus d’une vingtaine de pièces de théâtre dont Ceux que l’on porte de Andrew Dainoff, Les marches du pouvoir de Beau Willimon, L’obsession de la beauté de Neil LaBute, L’absence de guerre de David Hare, Les flâneurs célestes de Annie Baker, Scotstown de Fabien Cloutier et Constellations de Nick Payne. Chez Duceppe, il a traduit les pièces Ils étaient tous mes fils d’Arthur Miller en 2015 et Oslo de J.T. Rogers, pièce acclamée par la critique et le public à l’automne 2018. On lui doit également la traduction de quelques romans, biographies, séries télévisées et jeux vidéo.

Comme acteur, il fait ses premières armes dans Antoine et Cléopâtre au TNM, avant de participer à une trentaine de pièces, dont Les Misérables, L’obsession de la beauté, Mika l’enfant pleureur, Le Cid, Le blues d’la métropole, Le Petit Roy et Tribus. Sur la scène du Théâtre Jean-Duceppe, on l’a applaudi alors qu’il interprétait Gabriel Law dans la pièce Quand la pluie s’arrêtera en 2017. Il collabore aussi aux productions Un peu de tendresse, bordel de merde ! et La pornographie des âmes du chorégraphe Dave St-Pierre.

Au petit écran, il incarne le jeune Jean Duceppe dans la série éponyme, en plus de faire des apparitions dans Minuit le soir, Virginie, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Le cœur a ses raisons, Toute la vérité et Lâcher prise. Il décroche son premier rôle au cinéma dans le film À vos marques party ! 2.

En 2009, avec le désir d’établir un pont avec la dramaturgie anglo-saxonne émergente, il cofonde LAB87 avec Mathieu Quesnel, François-Simon Poirier et Jean-Simon Traversy. La compagnie a notamment présenté les pièces L’obsession de la beauté, Les flâneurs célestes, Tribus, L’amour est un dumpling, Quand la pluie s’arrêtera, Il faudra bien qu’un jour et Toutes les choses parfaites. Ces deux dernières pièces ont été reprises dans le cadre des 5 à 7 Duceppe au printemps et à l’automne 2019.