INFO-DUCEPPE

POUR ÊTRE INFORMÉ DE NOS ACTIVITÉS

Les Hardings

Texte et mise en scène Alexia Bürger

Conseil dramaturgique Fanny Britt

Interprétation Bruno Marcil, Martin Drainville, Patrice Dubois

Du 15 janv. au 15 févr. 2020

Durée approximative : 1h30
Ce spectacle est disponible exclusivement en abonnement jusqu’au 5 août 2019.
Inscrivez-vous sur la liste d’attente pour recevoir un lien d’achat la veille de la mise en vente officielle des billets unitaires.

Résumé de la pièce

Ils portent tous les trois le même nom : Thomas Harding. En apparence, voilà tout ce qu’ont en commun un cheminot québécois, un chercheur néo-zélandais et un assureur américain spécialisé dans les compagnies pétrolières. Jusqu’au 6 juillet 2013. Cette nuit-là, un train chargé de 10 000 tonnes de pétrole brut déraille. Toute une ville explose. C’est alors que l’on assiste à la rencontre hypothétique de ces trois hommes, que l’on écoute leurs échanges, leurs affrontements, leurs réflexions et leurs questionnements. Et, peu à peu, les rails invisibles qui relient leurs existences et les attachent les unes aux autres apparaissent.

« Véritable coup de génie » selon le quotidien Le Devoir, la dernière œuvre d’Alexia Bürger, créée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2018, reprend l’affiche chez DUCEPPE. L’autrice et metteure en scène s’est inspirée de la tragédie ferroviaire qui a bouleversé le Québec pour écrire cette pièce-choc. Avec une habileté et une sensibilité extraordinaires, elle y confronte responsabilité individuelle et collective, se penche sur la valeur de la vie humaine dans une société capitaliste, examine la culpabilité face aux catastrophes et à la mort d’autrui. Unanimement encensé par la critique, ce spectacle était sacré coup de cœur du public du CTD’A et récoltait en 2018 le prix du meilleur texte – section Montréal décerné par l’Association québécoise des critiques de théâtre.

Une production

Distribution

BrunoMarcil_AnnieÉthier_web

Bruno Marcil

Le conducteur de train

MartinDrainville_Julie Perreault_web

Martin Drainville

L'assureur

PatriceDubois_Jean-FrançoisBrière_web

Patrice Dubois

Le chercheur

Bruno Marcil

Photo : Annie Éthier

Martin Drainville

Photo : Julie Perreault

Patrice Dubois

Photo  Jean-François Brière

Crédits

Décor
Simon Guilbault
Costumes
Elen Ewing
Éclairages et vidéo
Mathieu Roy
Musique
Nicolas Basque, Philippe Brault

Alexia Bürger

Artiste polyvalente, fervente des collaborations artistiques autant que des rencontres entre disciplines, Alexia Bürger a enfilé tour à tour les chapeaux de comédienne, de dramaturge et de metteure en scène.

Sa dernière pièce, Les Hardings, qu’elle a écrite et mise en scène, a été créée en avril 2018 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Cette œuvre, reprise cette saison chez DUCEPPE, a valu de nombreux éloges à cette « créatrice dont l’intelligence n’a d’égal que la sensibilité », exprimera Christian Saint-Pierre dans le quotidien Le Devoir. Sacré coup de cœur du public du CTD’A, Les Hardings récoltait par ailleurs le prix du meilleur texte – section Montréal décerné par l’Association québécoise des critiques de théâtre en 2018.

Complice de longue date d’Olivier Choinière, Alexia Bürger a notamment signé avec lui les mises en scène de Chante avec moi (Espace Libre / Festival TransAmériques / Centre National des Arts / Le Trident) et de Polyglotte (Théâtre Aux Écuries / Festival TransAmériques). Elle a aussi cocréé, avec Emmanuel Schwartz, le spectacle Alfred (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) en 2013.

Elle a conçu, en collaboration avec Sophie Cadieux, le déambulatoire théâtral Je ne m’appartiens plus (Espace Go) et œuvré sur des installations diverses mêlant matière fictive et documentaire, art visuel ou recherche sonore telle que Pensées courantes qui habitait le hall du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui lors de la saison 2016/2017. En 2017, elle a mis en scène Les Barbelés en France, au Théâtre La Colline, qu’elle a repris au Théâtre de Quat’Sous à l’automne 2018. En avril 2019, elle mettra en scène la pièce 21 de Rachel Graton au CTD’A.

À titre de conseillère dramaturgique, elle a récemment travaillé avec Michel Rivard à la création du spectacle L’origine de mes espèces, hors-série programmé chez DUCEPPE cette année. En 2018, Alexia Bürger remportait, conjointement avec sa fidèle collaboratrice Fanny Britt, la Bourse à la création Jean-Louis Roux du Théâtre du Nouveau Monde.

Photo : Le Petit russe