Enfant insignifiant!

Texte Michel Tremblay   Mise en scène Michel Poirier

Du 13 décembre 2017 au 3 février 2018

avec Henri ChasséGwendoline Côté, Isabelle Drainville, Michelle LabontéSylvain MarcelPierrette Robitaille et Guylaine Tremblay

Résumé de la pièce

Un enfant qui pose une question, c’est la voix de tout un monde qui veut s’améliorer.  — Tristan Bernard

Michel est devant son ordinateur et termine un texte. Le point final posé, les personnages de la pièce qu’il vient d’écrire le rejoignent. Sa mère Nana, puis son père, sa grand-mère, sa maîtresse d’école, son amie Ginette… On se retrouve rue Fabre, Plateau Mont-Royal, dans les années cinquante. On plonge au cœur des souvenirs de l’auteur alors qu’il revit plusieurs échanges réjouissants avec des personnes phares de son enfance. Michel, gamin curieux et tenace, bombarde de questions les adultes. Amoureux de la littérature, du cinéma et des poupées à découper, obnubilé par la religion, le petit Michel a besoin de comprendre le monde qui l’entoure, afin d’y trouver sa place.

À travers les questions incessantes de l’enfant qu’il a été et les réponses vagues des adultes exaspérés, Michel Tremblay dépeint subtilement la société qui l’a vu grandir, à l’aube de la Révolution tranquille. Et ces savoureuses conversations, pétillantes d’innocence et de bon sens, nous rappellent à quel point l’auteur est un fabuleux dialoguiste ! DUCEPPE est très fière de présenter la toute nouvelle pièce de Michel Tremblay, adaptation pour la scène de son plus récent roman Conversations avec un enfant curieux (Leméac 2016). Enfant insignifiant ! nous fera aussi la joie de revoir Guylaine Tremblay dans le rôle de Nana et Henri Chassé dans le rôle de l’auteur, tous deux éblouissants la saison dernière dans Encore une fois, si vous permettez.

Une présentation

Calendrier

Décembre 2017

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Janvier 2018

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Février 2018

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
13 Septembre 2017
19:30

Distribution

Henri_Chasse_nb

Henri Chassé

Michel, le narrateur

Duceppe17-4887_Gwendoline_Côté

Gwendoline Côté

Ginette

Duceppe17-4933_Isabelle_Drainville

Isabelle Drainville

La vendeuse et Mlle Karli

Duceppe17-5033_Michelle_Labonté

Michelle Labonté

La sœur directrice

Sylvain_Marcel-1636NB

Sylvain Marcel

Gabriel

Duceppe_Pierrette_Robitaille_w

Pierrette Robitaille

Victoire

Guylaine_Tremblay_nb

Guylaine Tremblay

Nana

Henri Chassé

Théâtre : Race; On ne badine pas avec l’amour; La nuit sera chaude; L’importance d’être constant; Les Femmes savantes; Faits pour s’aimer

Télévision : Boomerang; Nouvelle adresse; La Promesse; Toute la vérité; Providence; Trauma

Cinéma : Les Illuminés de la Grande Noirceur; La vallée des larmes; Roméo et Juliette; Post Mortem

Prochainement : Deux hommes tout nus (Théâtre Juste pour rire Bromont)

Dernière présence chez DUCEPPE : Encore une fois, si vous permettez

Gwendoline Côté

Isabelle Drainville

Michelle Labonté

Sylvain Marcel

Théâtre : L’intrus ; Tout ça m’assassine ; Clash ; Game Show ; Lorenzaccio ; L’homme poubelle

Télévision : Marche à l’ombre ; Mensonges ; Pour Sarah ; 19-2 ; Toute la vérité ; 30 vies

Cinéma : 9 le film ; Miraculum ; Lac Mystère;  En terrains connus ; Nez rouge ; La Loi du cochon

Dernière présence chez DUCEPPE : Nos femmes

Pierrette Robitaille

Théâtre : La monnaie de la pièce; Pierrette est enchantéeLa Casta Flore; Les Belles-Sœurs; Les Fridolinades; Le Malade imaginaire; Shirley Valentine

Télévision : Toi et moi; Nos étésLe petit monde de Laura Cadieux; Denise aujourd’hui; Rira bien

Cinéma : Vic + Flo ont vu un ours; Le Survenant; Nuit de noces

Prochainement : La passion d’Augustine (cinéma); Adieu je reste! (Théâtre Hector-Charland)

Dernière présence chez DUCEPPE Août — Un repas à la campagne

Guylaine Tremblay

Théâtre : Belles-Sœurs; Albertine, en cinq temps; 24 poses (Portraits); Durocher le milliardaire; C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles

Télévision : Unité 9; Les Rescapés; Annie et ses hommes; Emma; Histoires de filles; La Petite Vie

Cinéma : Le vrai du faux; Trois temps après la mort d’Anna; Le grand départ; Contre toute espérance;20h17 rue Darling; Matroni et moi

Prochainement : Encore une fois, si vous permettez (tournée); Unité 9 (télévision); Banc public (télévision)

Dernière présence chez DUCEPPE : Encore une fois, si vous permettez

Crédits

Décor
Olivier Landreville
Costumes
Mérédith Caron
Éclairages
Lucie Bazzo
Musique
Christian Thomas
Accessoires
Normand Blais
Vidéo
Yves Labelle
Assistance à la mise en scène
Geneviève Lagacé

Michel Tremblay

L’œuvre magistrale de Michel Tremblay comprend 28 pièces de théâtre. On compte plus de 2 000 mises en scène de ses œuvres un peu partout dans le monde ! Peu de plumes auront marqué le paysage littéraire et théâtral — d’ici et d’ailleurs — comme celle de Michel Tremblay depuis près de cinquante ans. Cet auteur, dramaturge, traducteur, scénariste et adaptateur a bâti avec brio et justesse une œuvre imposante, déterminante et nécessaire, des Belles-Sœurs jusqu’à son tout dernier roman Conversations avec un enfant curieux. C’est un honneur pour DUCEPPE de présenter cette saison la création de l’adaptation théâtrale de ce roman. Le théâtre de Michel Tremblay est par ailleurs familier chez DUCEPPE. La compagnie suit passionnément le travail du dramaturge depuis de très nombreuses années. Plusieurs œuvres majeures ont été créées sur ses planches, dont Fragments de mensonges inutiles, présentée en 2009 en première mondiale. À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, Le Gars de Québec, Bonjour, , bonjour, Le vrai monde ? Les Belles-Sœurs, La Maison suspendue et Encore une fois, si vous permettez ont également ponctué le parcours de la compagnie. Aussi, outre son théâtre, les nombreuses traductions de Michel Tremblay sont-elles empreintes de cette justesse, cette sensibilité et cette humanité qui lui sont propres. Il a signé, à ce jour, 41 traductions ou adaptations d’auteurs étrangers. Parmi celles présentées chez DUCEPPE, nommons La Descente d’Orphée (Orpheus Descending de Tennessee Williams) en 1992, Rien à voir avec les rossignols (Not About Nightingales de Tennessee Williams) et Mambo Italiano (de Steve Galluccio) en 2000, Qui a peur de Virginia Woolf ? (Who’s Afraid of Virginia Woolf? d’Edward Albee) en 2015. L’œuvre de Michel Tremblay comprend aussi 28 romans, 4 recueils de récits autobiographiques et 1 recueil de contes, 7 scénarios de films ou de télévision, 1 livret d’opéra, 1 cycle de chansons et 2 comédies musicales ainsi que les paroles d’une douzaine de chansons. Michel Tremblay a été honoré de plus d’une soixantaine de prix, mentions et honneurs au cours de sa carrière. Nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec en 1991, il recevait la Médaille de la Révolution tranquille en 2011, puis la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale, en 2012. En France, il est promu au grade d’Officier de l’Ordre des arts et des lettres en 1991 et y sera décoré Chevalier de la Légion d’honneur en 2008. Michel Tremblay figure dans les dictionnaires Larousse et Robert, notamment. (Crédit photo : Tony Hauser)

Michel Poirier

MichelPoirier_w

Au printemps 2016, Michel Poirier signait la mise en scène d’une version mémorable de la pièce Encore une fois, si vous permettez de Michel Tremblay présentée chez DUCEPPE. Après une première tournée triomphale à l’hiver 2017, la pièce repartira pour une deuxième tournée cet automne avec Guylaine Tremblay et Henri Chassé, deux acteurs que Michel Poirier retrouve avec joie dans la toute nouvelle pièce de Tremblay, Enfant insignifiant !, créée cette saison.

Le metteur en scène n’en est pas à ses premières armes chez DUCEPPE. En plus de monter Nos femmes d’Éric Assous la saison dernière, il était à la barre de Faits pour s’aimer de Joseph Bologna et Renée Taylor en 2008, Match de Stephen Belber en 2011, La Vénus au vison de David Ives en 2013 et Judy Garland, la fin d’une étoile de Peter Quilter en 2015.

Intense, chaleureux et exigeant, acteur et metteur en scène, Michel Poirier aborde toujours ses personnages avec une extrême rigueur. En plus de vingt ans de métier, il a laissé sa marque dans de nombreux théâtres : Théâtre de l’Opsis, Théâtre Beaumont St-Michel, Théâtre de Rougemont, Théâtre du Chenal-du-Moine, Théâtre du Nouveau Monde, Théâtre d’Aujourd’hui et le Théâtre Sainte-Adèle.

Au Théâtre Beaumont St-Michel, Michel Poirier signera l’été prochain l’adaptation et la mise en scène de la comédie Le Concierge, d’Éric Assous. Pour ce théâtre de Saint-Michel-de-Bellechasse, il a par ailleurs monté Faits pour s’aimer (2006), Sacrée Famille (2007), Le Gars de Québec (2008), La cousine Germaine (2009), Coco Chatel (2010), À la recherche d’Elvis (2011), Femme cherche homme désespérément (2012), Adieu, je reste ! (2013), Mon beau-père est une princesse (2014) et La nuit sera chaude (2015), qui soulignait les 40 ans du théâtre.

Au fil des années, son talent d’acteur a aussi fait la joie du public de DUCEPPE qui l’a vu évoluer dans La Maison suspendue de Michel Tremblay, Sainte Jeanne de Bernard Shaw, Ivanov de Tchekhov, Après la chute d’Arthur Miller, Le nombril du monde d’Yves Desgagnés, Mambo Italiano de Steve Galluccio ainsi que dans Petit déjeuner compris de Christine Reverho.

Il faut aussi signaler la présence de Michel Poirier au petit écran (Scoop, La Maison Deschênes, Ent’Cadieux, Les Machos ou L’Auberge du chien noir) depuis maintenant trente ans, lui qui incarnait Mathieu dans Le cœur découvert de Michel Tremblay, en 1987 ! Il interprétait également Claude dans Le vrai monde ? et Serge dans Bonjour, là, bonjour de Tremblay, deux téléthéâtres diffusés aux Beaux Dimanches.

(Crédit photo : Bernard Préfontaine)