Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Metteuse en scène, «Rose et la machine» et «Pétrole»

Édith Patenaude

Édith Patenaude par Éva-Maude TC
© Éva-Maude TC

biographie

Finissante du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2006, Édith Patenaude s’est aussitôt lancée dans la création. Avec Les Écornifleuses, dont elle assure la direction artistique pendant dix ans, elle développe un territoire de création libre. Au sein de cette compagnie de Québec, elle écrit notamment Barbe Bleue et la maison dans la forêt s’est allumée, Le monde sera meilleur et, avec Jocelyn Pelletier, Disparaître ici. Elle signe la mise en scène de leur troisième production, L’absence de guerre. Créé au Théâtre Premier Acte et repris au Trident et à la Licorne, le spectacle lui vaut le Prix de la mise en scène des Arts et de la Culture de Québec.

Édith Patenaude reçoit en 2016 le Prix de la critique de l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) section Québec pour sa mise en scène de 1984, l’adaptation du roman culte présentée au Théâtre du Trident et au Théâtre Denise-Pelletier. L’AQCT la récompense l’année suivante d’une nomination pour son travail de direction sur Far Away et la couronne du prix de la meilleure mise en scène à Montréal pour Mes enfants n’ont pas peur du noir. Édith Patenaude collabore de plus à la création du iShow et de Straight Jacket Winter, codirige Post Humains, monte Invisibles et adapte le démesuré Titus, d’après Shakespeare, dont elle signe la mise en scène, spectacle présenté au LANTISS et au Théâtre Prospero, en 2017 et 2018.

Également comédienne (Vertiges, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Inès Pérée et Inat Tendu, Selfie,Tout ce qui tombe, Scalpés), elle assure la direction artistique du Jamais Lu Québec de 2012 à 2015 et est artiste associée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui depuis janvier 2019.

Créatrice audacieuse et prolifique, elle dirige en 2020 les nouvelles créations de Dany Boudreault (Corps célestes, au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) et de Steve Gagnon (Les étés souterrains, un monologue livré par Guylaine Tremblay, à La Licorne). En 2021, la metteuse en scène montera le classique d’Arthur Miller Les sorcières de Salemau Théâtre Denise-Pelletier.

Édith Patenaude signait en 2018 une première mise en scène chez Duceppe, celle d’Oslo de J.T. Rogers.