Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Profil d'artiste

Louis Saïa

biographie

À la fin des années 60, pendant que Louis Saia étudie à l’Option théâtre du cégep de Saint-Hyacinthe, Claude Meunier, de son côté, est inscrit à la faculté de droit de l’Université de Montréal dont il sort d’ailleurs, en 1970, avec sa licence en poche avant de poursuivre de nouvelles études, en criminologie, au cours de l’année suivante. Ils ne se connaissent pas encore et rien ne semble alors les destiner à faire équipe. Pendant ses études universitaires toutefois, Claude Meunier tâte aussi de l’écriture et il rédige Le Party plate, qui est en quelque sorte l’ancêtre direct de la pièce Les Voisins et dont le texte intégral se retrouve au début du 2e acte. «À l’origine, se rappelle Claude Meunier, ce court texte faisait partie d’un spectacle intitulé Les 24 heures de la rue Sainte-Catherine, présenté au théâtre du Gésu, au début des années 70. À cette époque, deux groupes s’étaient formés, l’un appelé La Quenouille Bleue et l’autre, sans nom, au sein duquel se trouvaient Louis Saia et moi-même afin, entre autres, de monter un nouveau spectacle qui n’a finalement jamais été présenté. Toutefois, comme le hasard fait souvent bien les choses, les musiciens qui collaboraient à ce projet se sont bientôt fait connaître. Les uns, issus de La Quenouille Bleue, vont devenir Beau Dommage, et les autres Harmonium.» «La grande force de Louis Saia, précise Claude Meunier, c’est de structurer une bonne histoire et de développer les caractères des personnages alors que la mienne repose sur le sens du dialogue. Ensemble, nous avons trouvé une excellente complémentarité.» Cette complémentarité, il vont la mettre en pratique en travaillant en étroite collaboration pendant la majeure partie des années 70 et 80. Ensemble, ils vont écrire le scénario d’un court métrage de fiction intitulé Voyage de nuit ainsi que les textes des pièces Appelez-moi Stéphane et Les Voisins et participer, en 1979, à la rédaction du grand succès québécois Broue. À propos de ces deux dernières pièces, Claude Meunier se rappelle que «Jean Duceppe, qui était allé voir une des premières représentations de la pièce Broue au Théâtre des Voyagements, va ensuite décider de la produire au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts. C’est encore lui, quelque temps plus tard, qui va nous commander, à Louis et moi, la pièce Les Voisins, qui sera ensuite créée au même endroit en 1980.» Pendant les années 70, Claude Meunier fait aussi partie de divers groupes. Il y a d’abord Les Frères Brother en 1973, prédécesseurs des 6 Bols, en 1974-1975, groupe avec lequel il participe à la rédaction de La Fricassée, série télévisée pour enfants, et de la pièce à sketches Les Nerfs à l’air. Puis viennent Paul et Paul, où l’on retrouve, outre Claude Meunier, Jacques Grisé et Serge Thériault avec lesquels il participera à trois spectacles présentés à Montréal et en tournée de 1976 à 1981. «C’est comme les poupées russes. Des Frères Brother sont sortis Les 6 Bols qui eux-mêmes recelaient Paul et Paul, puis Ding et Dong» ajoute Claude Meunier. De son côté, pendant cette même période, Louis Saia écrit pour le théâtre, en collaboration avec Louise Roy, Une amie d’enfance (1976), Ida Lachance (1978) et Bachelor (1979). Au cours des années 80, Louis Saia participe avec Claude Meunier à la rédaction des textes et assure la mise en scène des spectacles de Ding et Dong mettant en vedette Serge Thériault et Claude Meunier. Au début des années 90, peu après leur collaboration à la conception de la télésérie La Petite Vie, Claude Meunier et Louis Saia prennent des routes différentes compte tenu de leurs occupations respectives. Louis Saia prépare alors le scénario du film Le Sphinx, dont il assurera la réalisation, et qui sera suivi des films Les Boys I, II et III; pour la télévision il rédige les scénarios de la série Histoires de filles pendant que Claude Meunier se consacre à la rédaction des textes de La Petite Vie.