Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
Profil d'artiste

Christine Beaulieu

© Julie Artacho

biographie

Créative, Christine Beaulieu a su, dès sa sortie de l’école de théâtre en 2003, épater le public québécois par sa polyvalence.

Depuis 2015, elle présente son premier texte J’aime Hydro, créé au FTA puis joué à La Licorne, à l’Usine C et en tournée partout au Québec. Sacré «Spectacle de l’année» par l’Association québécoise des critiques de théâtre en 2017, J’aime Hydro figurait parmi les finalistes du 33e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal et recevait le prix Michel-Tremblay qui couronne le meilleur texte créé à la scène pour la saison 2016-2017.

En mars 2018, à l’occasion du Salon du livre de Trois-Rivières, Christine est de nouveau récompensée, cette fois par le Prix des nouvelles voix de la littérature attribué aux nouveaux auteurs de la Mauricie. Le livre J’aime Hydro est en librairie depuis l’automne 2017 et est publié chez Atelier 10.

Actrice bien connue et appréciée du public, Christine Beaulieu s’est démarquée par plusieurs rôles au cinéma; elle a été dirigée par Simon Galiero dans La mise à l’aveugle, par Patrick Boivin dans Enfin l’automne, par Jean-François Richet dans Mesrine: L’instinct de mort. Elle a aussi brillé aux côtés de Roy Dupuis dans Ceci n’est pas un polar, un long métrage de Patrick Gazé. On l’a ensuite vue incarner Roxane dans Le mirage de Ricardo Trogi et Louis Morissette, rôle qui lui a valu deux nominations: aux prix Écrans canadiens et au Gala Québec Cinéma.

Christine Beaulieu a également participé à plus d’une vingtaine de pièces de théâtre parmi lesquelles Ce moment-là, Grain(s)/Seeds, Nyotaimori, La fureur de ce que je pense et La vie utile. Elle est aussi très appréciée au petit écran, alors qu’elle joue dans de nombreuses séries dont Les pêcheurs, Lâcher prise, District 31, Hubert et Fanny et Les Simone.

Dernière mise à jour: janvier 2020