Harold et Maude

Texte Colin Higgins   Mise en scène Hugo Bélanger

Adaptation Hugo Bélanger et Michel Dumont

Du 5 avril au 13 mai 2017

avec Béatrice Picard, Sébastien René, Gary Boudreault, Luc Bourgeois, Jean-Marc Dalphond, Martin Héroux, Danielle Lépine et Marie-Ève Trudel

Résumé de la pièce

Une vieille dame, c’est si joli!    — Sacha Guitry

Harold aime Maude. Maude aime Harold. Il a tout juste 19 ans, elle… en a près de 90. Reclus et doté d’une imagination aussi débordante que morbide, Harold se transforme littéralement au contact de la jeune et pimpante octogénaire! Esprit libre et rebelle, elle est affranchie de toute convention sociale et se réjouit à chaque instant de la beauté du monde. L’étrange paire fait connaissance à des funérailles. Tous les deux sont fascinés par la mort. Vite, ils deviennent inséparables. Doucement, elle lui fait découvrir son univers, riche en odeurs, en saveurs, en mélodies et en couleurs. À travers un tas d’expériences farfelues, elle lui redonne goût à la vie. La vie telle qu’il ne l’avait jamais vue.

Adaptation théâtrale du film de 1971, cette pièce de Colin Higgins raconte la relation salutaire entre deux êtres que tout éloigne. Comédie délicieuse, Harold et Maude s’avère aussi une brillante satire sociale, écorchant au passage une bourgeoisie ultraconservatrice. Le directeur artistique Michel Dumont souhaitait depuis longtemps présenter cette pièce. La grande Béatrice Picard confie que jouer Maude est le rêve de sa vie de comédienne! Voici enfin ce chef-d’œuvre chez DUCEPPE, cette histoire d’un amour fou et unique célébrant la liberté et la splendeur de l’existence. Voilà une proposition bienvenue à une époque où le cynisme l’emporte trop souvent.

Une présentation

Calendrier

Avril 2017

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 01

Mai 2017

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
05 Février 2017
19:30

Vidéos

Distribution

Sebastien_Rene-2063NB

Sébastien René

Harold

Beatrice_Picard-1856NB

Béatrice Picard

Maude

Gary_Boudreault-2444NB

Gary Boudreault

Le Général, Le Jardinier

Luc_Bourgeois-1407NB

Luc Bourgeois

Le Docteur Mattews, Le sergent Doppel

Jean-Marc_DALPHOND_nb

Jean-Marc Dalphond

L’inspecteur Bernard

Martin-Heroux_NB

Martin Héroux

Le Père Finnegan

Danielle_Lepine-2286NB

Danielle Lépine

Madame Chasen

Marie-Eve_Trudel-2205NB

Marie-Ève Trudel

Candy Gulf, Nancy Marsh, Sunshine Doré, Marie

Sébastien René

Théâtre : Eden Motel; Autopsie d’une napkin; Double vie; Le Dindon; Les ours dorment enfin; La robe de Gulnara; Le bruit des os qui craquent; Contes urbains

Télévision : Les Beaux Malaises; Série noire; 1, 2, 3… Géant; Apparences; Il était une fois dans le trouble;Trauma

Cinéma : Delivery Man; Starbuck; Les doigts croches; Le grand départ; Next Floor; L’Âge des ténèbres

Prochainement : Le bruit des os qui craquent (Le Carrousel)

Dernière présence chez DUCEPPE  : Peter et Alice

Béatrice Picard

Théâtre : S’embrasent; La persistance du sable; Huit Femmes; Les Reines; Billy l’éclopé; La mort d’un commis voyageur; Gin Game
Télévision : Les Jeunes Loups; Rock et Rolland; Casino; Virginie; Un gars une fille
Cinéma : Ma tante Aline; Le nèg’
Prochainement : Les Chroniques de Saint-Léonard (DUCEPPE); Le Scaphandrier (cinéma)
Dernière présence chez DUCEPPE Peter et Alice

Gary Boudreault

Théâtre : La trilogie de L’histoire révélée du Canada français; Le pain et le vin; La Raccourcie; L’Iliade; Le Bourgeois gentilhomme; Devinez qui?; L’Auberge des morts subites; Toutefemme

Télévision : L’Auberge du chien noir; Mon ex à moi; Le rêve de Champlain; La vie parfaite; Apparences; Roxy

Cinéma : Route 132; Continental un film sans fusil; La beauté de Pandore; Matroni et moi

Prochainement : Les mauvaises herbes (cinéma); Miséricorde (cinéma). Multiples projets dont un album de chansons

Dernière présence chez DUCEPPE : La Grande Magia

Luc Bourgeois

Dernière présence chez DUCEPPE : Un village de fous

Jean-Marc Dalphond

Martin Héroux

Danielle Lépine

Marie-Ève Trudel

Crédits

Décor
Geneviève Lizotte
Costumes
Marie Chantale Vaillancourt
Éclairages
Luc Prairie
Musique
Ludovic Bonnier
Accessoires
Normand Blais
Assistance à la mise en scène
Guillaume Cyr

Colin Higgins

Colin-HigginsScénariste, réalisateur et producteur américain, Colin Higgins est né en 1941 sur l’île française de Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique Sud d’un père américain et d’une mère australienne. Il est reconnu pour ses histoires à l’humour raffiné. Son œuvre la plus célèbre est sans aucun doute Harold et Maude. Le film, sorti en 1971, est devenu un classique alors que certains téléspectateurs affirment l’avoir vu au-delà de 100 fois ! Il écrit Harold et Maude à 28 ans, alors qu’il est étudiant en cinéma à l’Université de Californie à Los Angeles. Le drame de 20 minutes fut à la base de sa thèse au Master of Fine Arts. Pauvre à l’époque, le jeune Higgins nettoie la piscine et balaie le terrain de tennis en échange de l’hébergement dans la maison d’un producteur d’Hollywood ! La version complète de l’histoire du mémorable couple est interprétée au grand écran par Ruth Gordon et Bud Cort. Du scénario de ce film culte réalisé par Hal Ashby, Colin Higgins tire un roman, puis une pièce qui sera adaptée en français en 1973 par Jean-Claude Carrière et mise en scène par Jean-Louis Barrault. Cette version théâtrale d’Harold et Maude connaît un grand succès et tiendra l’affiche sept ans à Paris. Il présente en 1976 le scénario de Silver Streak (Transamerica Express), une comédie policière réalisée par Arthur Hiller et clin d’œil à La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock. Le film, qui réunit pour la première fois les acteurs Gene Wilder et Richard Pryor, obtient un succès critique et commercial. En 1978, le thriller comique Foul Play (Drôle d’embrouille), écrit par Higgins, marque sa première réalisation. Il y dirige Goldie Hawn et Chevy Chase qui incarnent un couple d’amants dont la vie est compliquée par le mystère et le danger. En 1980, il signe le scénario et la réalisation de Nine to five (Comment se débarrasser de son patron) dans lequel trois secrétaires (Dolly Parton, Jane Fonda et Lily Tomlin) enlèvent leur employeur machiste et le forcent à repenser son point de vue. Il a également réalisé et coécrit l’adaptation de la comédie musicale The Best Little Whorehouse in Texas (La Cage aux poules) où il retrouve Dolly Parton aux côtés de Burt Reynolds (1982). Colin Higgins est décédé en 1988 à son domicile de Los Angeles. Alors âgé de 47 ans, il était atteint du sida.

Hugo Bélanger

Hugo_Belanger_WEB

Hugo Bélanger concevait sa première mise en scène chez DUCEPPE avec Peter et Alice de John Logan, à l’automne 2014. Cette saison, la compagnie retrouve avec bonheur ce créateur d’une inventivité artistique sans limite. Il s’attaque cette fois à un classique, Harold et Maude de Colin Higgins, dont il signe la mise en scène ainsi que l’adaptation avec Michel Dumont.

Directeur artistique et metteur en scène du Théâtre Tout à Trac depuis 1998, c’est avec L’Oiseau vert, commedia dell’arte..., créée en 2004, que le milieu théâtral québécois découvre son travail et celui de sa compagnie de théâtre tout public. L’année suivante, La Princesse Turandot, qu’il adapte et met en scène, remporte douze Prix du public remis par le Théâtre Denise-Pelletier, le Masque de la meilleure adaptation, en plus d’être nommée dans cinq autres catégories.

En 2008, Hugo Bélanger propose une relecture d’Alice au pays des merveilles, une première création jeune public. Premier spectacle canadien à être présenté au Royaume de Bahreïn, il voyage encore aujourd’hui aux quatre coins du monde. Comptant à ce jour plus de 425 représentations, cette production reçoit le prix Acadie-RIDEAU en 2008 et est sélectionnée pour le convoité Prix de la critique en 2010. En mars 2016, la pièce est présentée à nouveau au jeune public montréalais, à la Cinquième salle de la Place des Arts. Hugo Bélanger monte également trois productions pour le théâtre de La Roulotte qui ont toutes battu des records d’assistance !

Enseignant à l’occasion dans les grandes écoles de théâtre, il donne aussi des formations de jeu masqué aux acteurs et aux circassiens professionnels. À la demande du Cirque du Soleil, il signe la mise en scène du spectacle d’ouverture du pavillon du Canada lors de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. L’année suivante, il crée le grandiose MÜNCHHAUSEN, les machineries de l’imaginaire qui récolte sept Prix du public du Théâtre Denise-Pelletier. Le spectacle a été présenté à nouveau en novembre 2015. En 2012, Hugo Bélanger présente à la Place des Arts le spectacle jeunesse Pinocchio, qui a fait une tournée à travers le Canada et les États-Unis, et signe la mise en scène de Beethoven habite à l’étage de l’OSM présenté à la Maison symphonique de Montréal.

En 2013, les éditions Gallimard et la Bibliothèque nationale du Québec le choisissent pour faire la mise en lecture du Petit Prince dans le cadre des célébrations entourant le 70e anniversaire du personnage en Amérique. Aussi, il dirige les étudiants de l’École nationale de théâtre dans Contes d’enfants réels et Contes à rebours de Suzanne Lebeau, alors que 2014 marque ses débuts à l’Opéra de Montréal avec Hansel et Gretel à la Salle Wilfrid-Pelletier. En 2015, il monte au Théâtre du Nouveau Monde Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne, qu’il a également adaptée. Cette production récolte trois prix Gascon-Roux, dont celui de la mise en scène.