Aller à la navigation Aller au contenu
Duceppe
création québécoise
théâtre documentaire
autisme
parentalité

Rose et la machine

de Maude Laurendeau
en vente maintenant
14 représentations du
17 novembre au 18 décembre 2021
Mise en scène Édith Patenaude
Dramaturgie Annabel Soutar
Interprétation Maude Laurendeau, Julie Le Breton
Duceppe présente Rose et la machine, de Maude Laurendeau
Une création et production de Porte Parole
Environ 1h55 sans entracte
Théâtre Jean-Duceppe

Comme beaucoup de jeunes mamans, Maude Laurendeau était prête à relever tous les défis de la parentalité. Du moins, c'est ce qu'elle croyait jusqu'à ce que sa fille reçoive un diagnostic de TSA; trouble du spectre de l’autisme. Le vertige est grand et Maude veut comprendre. Les spécialistes lui répètent qu’il est urgent que Rose soit suivie sans tarder. Orthophonie, ergothérapie, ICI… Ébranlée mais déterminée, Maude se bute d’abord aux failles du système de santé, puis à celles du système éducatif. Peu à peu, elle prend la mesure de ses propres limites, mais aussi de ses forces. Et voilà qu’une pandémie mondiale et un confinement obligé changent la donne de façon inattendue.

Dans ce récit documentaire, Maude Laurendeau révèle avec transparence sa réalité, celle d’une maman de deux petites filles, dont l’aînée est autiste. À travers ses rencontres avec des chercheur·euse·s, pédopsychiatre, intervenant·e·s du milieu scolaire et plusieurs autres protagonistes —tous·tes interprété·e·s ici par la comédienne Julie  Le Breton—, on suit le chemin qu’elle a parcouru avec Rose. Maude documente tout. Viendra plus tard l’envie de partager, de dénoncer, de réfléchir aussi. Car Rose et la machine soulève de brûlantes questions… Comment aimer ce qui est inconnu et différent de soi? Comment se résigner à ne pas avoir l’enfant que l’on imaginait? Socialement, quelle place devrait-on donner à la neurodiversité?

Fan de théâtre documentaire? Achetez le forfait!

Économisez jusqu'à 39$ en achetant les deux autres spectacles documentaires à l'affiche: Tout inclus et J'aime Hydro.

Programme - Rose et la machine

Activités reliées

mercredi 1 décembre 2021
21h30
Détails
Gratuit pour les détenteur·trice·s de billet pour une représentation régulière

Bande-annonce - Rose et la machine

Voir la video

Percutant, débordant d'humanisme, nécessaire, juste, courageux, éveille la conscience, nous amène ailleurs, là où l'humain se loge, pas un numéro de dossier, bravo! — A.B.


C'était excellent! Je travaille avec des adultes autistes alors j'ai pu vraiment comprendre un côté de l'expérience de Maude. Merci d'avoir créé la pièce et de donner une place à la neurodiversité! — J.Y.


Une pièce magnifique d'une humanité à la fois douce et tranchante. Un spectacle nécessaire, touchant et inspirant. — C.M.R.


Excellent. Nous avons souri, ri et pleuré. Julie Le Breton est hallucinante. Maude Laurendeau nous a épaté. — M.L.


Magnifique. Je suis en processus de diagnostic d'autisme, la pièce me rejoignait donc d'un point de vue très personnel. Ça m'a permis d'aborder le sujet avec ma mère, qui est venue voir le spectacle avec moi. D'une pertinence inestimable, et deux interprètes au sommet de leur art. — C.S.


La pièce est profondément humaine, touchante et informative. Les deux comédiennes sont excellentes. La scénographie est jolie et efficace. — M.M.


Remarquablement émouvant. Maude Laurendeau est d'un naturel désarmant, Julie Le Breton réussit un exploit remarquable. — M.B.


Tellement touchant, révoltant, fort, impressionnant. Bravo à Maude pour son ouverture à nous faire partager son expérience. Cela ouvre les yeux et vaut la peine d'être mis sur la place publique. — J.D.

Commentaires du public

«Maude Laurendeau nous entraîne dans un périple des plus émouvants [...]».


«Julie Le Breton [...] s’acquitte brillamment de la lourde tâche d’incarner les 43 personnages».

«Rose et la machine a tout ce qu’il faut pour recueillir un écho exceptionnel

— Christian St-Pierre, Le Devoir
plus.lapresse.ca

Entrevue avec Maude Laurendeau et Julie Le Breton à La Presse

16 novembre 2021

«Excellente mise en scène d’Édith Patenaude

«Tous les personnages secondaires (43) sont interprétés avec brio par la comédienne Julie Le Breton.»

«[Maude Laurendeau] propose une réflexion sur la place de la neurodiversité dans nos sociétés de performance.»

— Luc Boulanger, La Presse
ici.artv.ca

Incursion en salle de répétition à Retour vers la culture

15 novembre 2021

La scénographie de Rose et la machine

15 novembre 2021
entrevue
ici.radio-canada.ca

Entrevue avec Julie Le Breton à Pénélope sur ICI Première

17 novembre 2021

Tapis rouge pour Rose et la machine

19 novembre 2021
photo

«Une pièce qui m'a marquée. J'ai beaucoup aimé la mise en scène d'Édith Patenaude.»


«Julie Le Breton joue avec sensibilité et vérité.»

«Beaucoup de yeux rougis dans la salle.»


«Une belle discussion sur l'ouverture.»

— Catherine Brisson, Puisqu'il faut se lever, Le 98.5
www.ledevoir.com

Entrevue avec Maude Laurendeau au journal Le Devoir

15 novembre 2021

«La justesse du texte et la force tranquille de Maude Laurendeau rendent le tout des plus accessibles, et même captivant.»


«Une mise en scène élaborée qui s’avère très efficace.»


«Julie Le Breton offre une performance exceptionnelle.»


«Rose et la machine est extrêmement touchant.»

— Marjolaine McKenzie, Revue Jeu
ici.radio-canada.ca

Entrevue avec Annabel Soutar, Culture Club, ICI Première

9 novembre 2021

Duceppe en duplex: Rose et la machine avec Maude Laurendeau

Voir la video
www.salutbonjour.ca

Entrevue avec Julie Le Breton à Salut Bonjour

12 novembre 2021
www.journaldemontreal.com

Entrevue avec Maude Laurendeau, Journal de Montréal

9 novembre 2021

«Texte riche et touchant de Maude Laurendeau.»


«Julie Le Breton passe d’un rôle à l’autre avec une admirable aisance. Épatante, la comédienne se glissera dans la peau d’une quarantaine de personnages en moins de deux heures!»


«En plus d’être souvent ému, on apprend beaucoup.»


«On se sent interpellé par Rose et la machine, car la pièce rejoint nos propres luttes face aux systèmes en place quand vient le temps d’aider nos proches malades ou étiquetés comme différents des autres.»

— Marc-Yvan Coulombe, Les ArtsZé

Entrevue avec Maude Laurendeau

13 octobre 2021
entrevue