Glossaire d’Enfant insignifiant! : Le troisième secret de Fatima

Posté le 14 Décembre 2017 - Catégories

L’auteur Michel Tremblay est né à Montréal en 1942. Alors qu’il grandit dans un milieu modeste, au sein d’une famille élargie et aimante, la société québécoise d’avant la Révolution tranquille est dominée par l’Église catholique. Entre les examens de conscience et la crainte de l’excommunication, la vie est cependant animée chez les Tremblay où les livres à l’Index sont dévorés par la grand-mère maternelle, où les feuilletons radiophoniques et les télé-théâtres bouleversent Nana. Coup d’œil sur certains évènements qui soulèvent les passions dans cet appartement de sept pièces au cœur du Plateau Mont-Royal…

Les rumeurs sur le troisième Secret de Fatima

Les secrets de Fatima sont trois révélations que la Vierge Marie aurait faites lors d’une apparition à Lucia dos Santos et ses cousins Jacintha et Francisco Marto dans la petite ville de Fatima au Portugal le 13 juillet 1917. La Vierge Marie aurait demandé aux trois enfants de ne pas les divulguer immédiatement.

En 1941, Lucia dos Santos, devenue sainte Lucie, a dévoilé deux des trois secrets en promettant que le troisième serait révélé en l’an 2000. Le premier était une vision de l’Enfer. Le deuxième enseignait comment sauver les âmes de l’Enfer, obtenir la paix, faisant aussi référence à la Russie qui devait se consacrer à Dieu.

Le troisième secret est le plus complexe et la plus controversé. Entre 1941 et 2000, les rumeurs circulent sur son contenu. On prétend qu’il annonce l’Apocalypse ou encore que le pape Pie XII se serait exclamé « Pauvre Canada » en le lisant. D’autres attribuent cet inquiétant message à la Vierge Marie elle-même. Finalement, Jean-Paul II livre, comme entendu, cet ultime secret le 26 juin 2000. Celui-ci se révèle être une allégorie de la pénitence.